Aller au contenu
Accueil » Editos » Télétravail et cybervigilance

Télétravail et cybervigilance

La fin du confinement COVID-19 ne signifie pas le retour immédiat dans les bureaux. La période transitoire de télétravail se prolongera pour beaucoup d’entre nous. A cet effet, il est toujours bon de rappeler quelques fondamentaux de cybervigilance…

Bien gérer ses mots de passe

  • choisir des mots de passe ne figurant dans aucun dictionnaire pour les rendre plus résistants au piratage
  • toujours mélanger des lettres minuscules et majuscules avec des chiffres et des caractères spéciaux
  • éviter des mots de passe en lien avec des informations personnelles qu’on peut retrouver (date de naissance, nom de son animal domestique…)
  • même si l’on écrit ses mots de passe dans un cahier, proscrire ce pense-bête type post-it ou carnet à proximité de son ordinateur
  • si l’ordinateur est partagé à plusieurs, éviter d’enregistrer les mots de passe dans son navigateur internet
  • en cas de question secrète (par exemple pour récupérer une session sur un service distant), éviter de choisir des éléments identifiables par ailleurs ou y apporter une fausse réponse

Se protéger contre les escroqueries

  • ne pas répondre aux emails douteux en provenance d’inconnus. Ne jamais cliquer sur un lien et/ou une pièce jointe proposés dans ces emails
  • en cas de doute, demander confirmation à l’expéditeur d’un email du contenu de celui-ci en le contactant par un autre moyen (téléphone, SMS, messagerie instantanée…)
  • en cas de transaction sur Internet, toujours vérifier que la page de paiement est sécurisée (une adresse commençant par « https » ou avec la présence d’un petit cadenas fermé)
  • éviter les paiements auprès de sociétés de transferts d’argent si le destinataire n’est pas une personne de confiance

Se protéger contre les intrusions

  • s’assurer de disposer pour son système d’exploitation (Windows, Linux, MacOS…) d’un pare-feu et d’un anti-virus régulièrement mis à jour de manière automatique
  • ne jamais lancer de programme dont on doute de l’objet ou de l’expéditeur. Toujours les scanner au préalable par un antivirus
  • en cas de constatation d’une infraction, cesser toute utilisation de votre ordinateur et l’éteindre puis couper son alimentation électrique